Lundi 17 mai 2021

Promesse (Actes 1,1-14)


Lire le texte

L’histoire de Jésus telle que la raconte l’évangile selon Luc est terminée. Mais celle-ci ouvre sur une autre histoire: celle de l’Eglise, celle que nous vivons maintenant encore. «Théophile», c’est toi, c’est moi: c’est la personne qui se sait interpellée par cette histoire, parce qu’elle y sent la vie de Dieu. Le récit de l’Ascension fait la jonction entre la fin du récit de l’évangile selon Luc et le début du récit des Actes des Apôtres. Pour la foi, la montée de Jésus dans les cieux signifie qu’il est entré dans sa royauté: maintenant et pour toujours, Jésus règne. La fin des temps est arrivée. En conséquence, la question des disciples est plus que légitime. «Vas-tu maintenant restaurer ton royaume?» (v. 6). Oui, mais pas comme vous l’imaginez. C’est vous – et d’autres avec vous – qui serez les hérauts de mon règne. La vie que je vous ai donnée, celle que nous avons partagée autour de la table (v. 4), c’est vous qui la porterez maintenant. Bien que j’aie passé ma vie à vous l’enseigner par mes gestes et mes paroles, jusqu’à ma mort sur la croix, vous ne savez pas encore complètement ce que cela veut dire – et vous n’en aurez jamais fait le tour. Mais comme je règne, je serai avec vous (v. 8). C’est là que cela commence, avec ce petit groupe de Galiléens et de Galiléennes, rassemblé dans le lieu de résidence de leur maître. Ils n’ont que la prière.

Elio Jaillet

Prière: Seigneur, ne me laisse pas seul. Tu nous dis de travailler, mais tu nous laisses alors que nous ne sommes pas prêts, pas formés. Je fais ce que je crois, mais est-ce bien là ton royaume?  

Référence biblique : Actes des Apôtres 1, 1 - 14

Commentaire du 18.05.2021
Commentaire du 16.05.2021